KAIZENKAN AVALLONNAIS

KAIZENKAN  AVALLONNAIS

REGLEMENT INTERIEUR

Le règlement intérieur du KAIZENKAN AVALLONNAIS peut être obtenu sur simple demande, formulée auprès du professeur.

 

 

Chaque membre reconnait avoir pris connaissance des statuts et du règlement intérieur, en accepte les termes et s’engage à les respecter par le simple fait de son adhésion à l’association.

 

 

1-Période dite d’essai:

les personnes désirant pratiquer à titre d’essai ne sont pas couvertes par l’assurance comprise dans la cotisation d’adhésion. Elles doivent donc s’assurer qu’elles sont bien couvertes  par une assurance personnelle pour la pratique des Arts martiaux.

 

 

Les fédérations : F.F.K.D.A., F.M.NI.TAÏ  et l’E.F.N.T.J.,  les professeurs, les dirigeants, l’association, la mairie, l’office des sports, et les organisateurs ne pourront être tenus pour responsable en cas d’incident.

 

 

 

2-Admission :

elle peut être refusée si  le candidat ne présente pas toutes les garanties de probité indispensable au bon fonctionnement de l’association. Les parents doivent signer l’admission pour leur enfant âgé de moins de 18 ans. Ils sont responsables des actes de leurs enfants.

 

 

3-Cotisation :

les droits annuels d’inscription se composent de la cotisation annuelle fixée par le bureau, du montant de la licence/assurance fixée par la Fédération Française de Karaté et Disciplines Associées ; F.F.K.D.A., du montant des adhésions à l’Ecole Française de Nihon-Taï Jitsu ; E.F.N.T.J.   et à la Fédération Mondiale de Nihon TAI - Jitsu / Ju- Jitsu et Disciplines Associées ; F.M.NI.TAÏ .

 

La licence/assurance  F.F.K.D.A. et les adhésions E.F.N.T.J. et F.M.NI.TAÏ sont payables en totalité quelle que soit la date d’inscription. La cotisation annuelle sert à couvrir les dépenses de l’association, les frais du professeur, les stages (tout ou partie) les achats de matériels et toutes autres dépenses relatives au bon fonctionnement de l’association.

 

En cas de cessation de la pratique pour quelque raison que ce soit, aucun remboursement des droits annuels ne sera fait.

 

Dans le cas d’un arrêt définitif  pour raison médicale, et sur la présentation d’un certificat signé par un médecin, seul le solde de la cotisation annuelle sera prorogé sur la saison suivante. La partie concernant les adhésions aux fédérations et instances municipale, nationale ou mondiale ne peut faire l’objet d’un report ou d’un remboursement.

 

La possibilité d’encaissement en 2 ou 3 fois est une facilité consentie par l'association.

 

Néanmoins les chèques seront présentés à l’encaissement à la date convenue entre l’émetteur et le trésorier du club. Le premier versement sera au moins égal au coût de la licence/assurance.

 

 

 

4-Stages et formations :

pour favoriser la formation de ses membres et si les finances de l’association le permettent, le comité directeur peut décider que l’association prenne en charge totalement ou partiellement les inscriptions de certains de ses membres aux stages et formations relatifs à la pratique.

 

 

5-Assurance :

les membres de l’association sont assurés auprès de la F.F.K.D.A. par le biais de la licence/assurance (extension possible). En cas d’arrêt de la pratique du fait du pratiquant, le remboursement de la licence/assurance ne pourra pas être effectué. Les membres sont responsables du  matériel  mis à leur disposition ( au club ou en stage ) et doivent le remplacer en cas de détérioration. En cas d’assurance par un autre organisme l’application sera la même.

 

 

6-Discipline :

L’attitude pendant les cours, le respect des consignes données, les propos tenus envers les participants et les enseignants devront être en rapport avec la pratique et le lieu.

 

Dans le / les cas caractérisé (s) :

 

d’un ou de plusieurs membres du club portant atteinte à la réputation et / ou à la bonne marche de l’association

 

et / ou générant une mauvaise ambiance au sein du club

 

et / ou n’appliquant pas les consignes et les instructions données par le professeur

 

et / ou voulant se substituer à l’enseignant

 

 et / ou entrant en conflit avec le corps enseignant et / ou les autres membres du club et / ou les dirigeants

 

et / ou  dénigrant le fonctionnement de l’association

 

et / ou faisant montre de réactions et / ou  de techniques disproportionnées lors des entrainements exposant ses partenaires à des blessures

 

et / ou d’autres cas analogues

 

une commission de discipline composée des membres du bureau et du professeur  pourra se réunir à la demande du professeur pour statuer sur la conduite à tenir envers le pratiquant ne respectant pas l’esprit et l’orientation du club.  

 

 

 

Il est entendu que  le professeur aura averti oralement le membre du club incriminé sur son attitude avant toute procédure.

 

Si le comportement de celui-ci ne se modifiait pas c’est alors qu’interviendrait la commission de discipline.

 

 

 

Le comité directeur au courant des faits, exposés par le professeur du club, pourra agir après convocation de l’intéressé, et  en fonction de la gravité des faits par les sanctions suivantes:

 

un avertissement verbal  /  un avertissement écrit  /  une suspension temporaire  /  la radiation / et  le cas échéant entamer des poursuites judiciaires au nom de l’association.

 

 

 

 Dans le cas où le membre ne se rendrait pas à la convocation fixée, la décision serait tout de même rendue. Un membre radié ne pourra prétendre à aucune indemnité et à aucun remboursement de cotisation.

 

 

 

7-Hygiène : par respect des autres et de soi-même une propreté rigoureuse est exigée. Les vêtements pour la pratique seront propres, repassés,  les cheveux longs seront attachée et les ongles coupés courts.

 

 

Un élève pourra se voir refuser sa participation à un cours si son hygiène laisse à désirer.

 

 

 

8-Tenue vestimentaire : le pratiquant est vêtu d’un karaté-gi ou d’un judo-gi ( kimono ) blanc fermé par une ceinture de couleur représentant son grade.

 

Les féminines portent un tee-shirt blanc sous la veste. Les colliers, les bagues et les piercings seront enlevés. Pour les bijoux qui ne peuvent s’enlever le pratiquant devra les recouvrir par une bande adhésive.

 

Suivant le contexte du cours les pratiquant pourront porter leur propre protection : coquille, protège-dents, casque, gants, plastron, protections en mousse pour les avants bras et les tibias, etc.

 

 

 

 Une paire de sandales genre tongue, réservée à cet effet, sera utilisée pour se rendre du vestiaire à la salle proprement dite. Une bouteille d’eau est vivement recommandée. Un élève pourra se voir refuser sa participation à un cours si sa tenue vestimentaire laisse à désirer.

 

 

 

9-Vestiaire :

lors de l’utilisation des vestiaires communs et afin d’éviter les problèmes ultérieurs il est conseillé de ne rien laisser dans ceux-ci. L’association et les instances municipales ne pourront en aucun cas être tenue responsables de vol ou de dégradation.

 

 

10-Horaires :

leur respect est impératif. L’échauffement faisant partie intégrante du cours il faut être prêt, en tenue, pour le début de celui-ci. Arriver en retard trouble le cours.

 

 

11-Déroulement des séances :

nous demandons aux parents de ne pas assister au cours.

L’enseignant est le garant de l’apprentissage de la discipline. C’est lui qui dirige,  fait des remarques, réprimande ou félicite selon les cas.

 

La présence d’un parent peut perturber l’enfant durant son instruction.

 

 

 

12-Responsabilité :

les parents doivent impérativement vérifier la présence du professeur ou d’un responsable désigné par lui lors de chaque entrainement ou manifestation.

 

Déposer son enfant mineur devant la salle ou devant le complexe sportif sans vérifier la présence du professeur, ou d’un responsable désigné par lui, ne constitue pas une prise en charge de l’enfant et de ce fait n’engage pas la responsabilité de l’association, des dirigeants, des professeurs, de la mairie, de l‘office des sports, des organisateurs.

 

De la même façon les parents doivent venir prendre en charge leur enfant mineur dès la fin du cours ou de la manifestation. A moins d’avoir autorisé l’enfant à rentrer chez lui par ses propres moyens ou avec une autre personne.

 

 

 

13-Droit à  l'image:

les personnes ne souhaitant pas voir leur photos dans les médias (clubs, sites internet, blog, journaux etc ) doivent en faire la demande auprès du professeur.

 

 

 

14-Cas particulier :

la capacité d’intégration d’un enfant, d’un adolescent ou d’un adulte dans un cours d’art martial / self défense dépend d’un certain nombre de qualités physiques et mentales.

 

 

 

Lors de l’inscription, l’enseignant peut ne pas détecter si le pratiquant sera apte à suivre les cours dispensés. Après quelques séances le professeur décidera si l’élève peut continuer la pratique.

 

 

 

Dans le cas d’un arrêt de la pratique, à la demande de l’enseignant ou du pratiquant, seule une partie des droits annuels d’inscription sera remboursé. La partie concernant les adhésions aux fédérations et instances municipales, nationale ou mondiale ne peut faire l’objet d’un report ou d’un remboursement.

 

 

Aucun article